#Auvergne-Rhône-Alpes, #1ère Région de France pour ses #économies et sa #gestion

| traditionactu | A la une | Divers  Vu 22718 fois
Article N°18683

#Auvergne-Rhône-Alpes, #1ère Région de France pour ses #économies et sa #gestion

La Cour des Comptes a publié ce jour son rapport sur la situation financière et la gestion des collectivités locales. Il ressort de ce document que la Région Auvergne-Rhône-Alpes se positionne comme la première région de France pour les économies réalisées et sa gestion. La Région Auvergne-Rhône-Alpes arrive en tête des Régions françaises fusionnées pour la baisse de ses charges de fonctionnement (-5,9%). Elle est aussi la première pour la baisse des dépenses de personnel réduites de 1,1%. Ce qui représente un effort inédit. « Seulement cinq régions sont parvenues à baisser toutes leurs charges de fonctionnement » précisent les magistrats de la Haute juridiction financière qui relèvent en parallèle une forte hausse de l’épargne brute.

Dans le même temps, la Région Auvergne-Rhône-Alpes apparaît également comme la première Région de France pour la hausse de ces investissements : (+21%). « Parmi les régions dotées d’une capacité nette d’autofinancement en hausse (Île-de-France, Pays de la Loire, Occitanie, Bourgogne Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes), seule la région Auvergne-Rhône-Alpes a accru ses dépenses d’investissement » explique par ailleurs la Cour des Comptes.
Après avoir relevé sa perspective d’évolution de la note de la Région de « stable » à « positive » en soulignant sa « capacité à réduire les dépenses de fonctionnement en 2016, l’agence Standard & Poor’s Global Ratings avait relevé en décembre dernier la note de référence à long terme de la Région de AA- à AA avec perspective « stable ». Auvergne-Rhône-Alpes était déjà la seule Région à voir sa note relevée et la région la mieux notée de France.
La Cour des comptes constate par ailleurs le contexte extrêmement contraint des régions alors que leur dotation globale de fonctionnement (DGF) a baissé de 435 millions d’euros en 2016. Auvergne-Rhône-Alpes est la seconde région française à avoir été la plus touchée avec une baisse de ses recettes de 3,3%. A noter que si l’Etat appliquait  les mêmes efforts sur la gestion des comptes publics, il serait en mesure de résorber le déficit public en six années.
« C’est une reconnaissance des choix budgétaires et de la bonne gestion mise en place depuis janvier 2016. Ce rapport illustre une politique de rupture engagée depuis 18 mois autour de trois engagements pris pendant la campagne : la lutte implacable contre le gaspillage, zéro augmentation d’impôts et la relance des investissements. Et ce dans un contexte très contraint par les fortes baisses de dotations de l’Etat. Grâce à son effort inégalé d’économies de fonctionnement, Auvergne-Rhône-Alpes est consacrée comme la collectivité de l’investissement » explique Laurent WAUQUIEZ. En cinq ans, la Région va ainsi investir plus de 4 milliards d’euros, ce qui représente près de 70 000 créations d’emplois directes ou indirectes.
Les économies réalisées, mais également la lutte contre le gaspillage de l’argent public n’ont de sens que si elles permettent d’agir en direction de nos territoires et de ses habitants. C’est la raison pour laquelle la Région Auvergne-Rhône-Alpes a mis en œuvre un plan d’investissement ambitieux sur l’ensemble des secteurs dont elle a la charge.
 

Pierre HAERTELMEYER

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant