A-R-Alpes Crèche de Noël : une interprétation restrictive et réductrice
| traditionactu | A la une | Divers  Vu 15866 fois
Article N°18689

A-R-Alpes Crèche de Noël : une interprétation restrictive et réductrice

Le Tribunal administratif de Lyon vient d’annuler la décision d’installation d’une crèche dans le hall d’accueil du public du siège de la Région Auvergne- Rhône-Alpes pendant la période des fêtes de Noël.

La crèche, c’est un art dans lequel les maîtres santonniers du sud de notre région excellent, notamment du côté de la Drôme provençale. C’est également une illustration de notre héritage culturel, de nos traditions, mais aussi un message de joie au moment de Noël.
 
Dans son jugement, le Tribunal de Lyon dénie à cette crèche, entièrement assemblée par des artisans de la Région, un caractère culturel, artistique ou festif. Cette crèche était pourtant une reconstitution de notre patrimoine régional, qui mettait aussi à l'honneur nos savoir-faire. Des centaines d’habitants de la Région sont venus l’admirer. Au-delà des convictions intimes de chacun, cette crèche dessinait symboliquement ces liens culturels et familiaux qui nous rassemblent.
 
La vision portée par ce jugement, c’est la négation de nos racines. Ce renoncement à nos traditions est contraire à l'idée française de la laïcité.
Ce jugement est coupé de la réalité de notre pays : ce ne sont pas les crèches de Noël qui portent atteinte aujourd'hui à la laïcité en France.
 
L’interprétation erronée de la jurisprudence du Conseil d’Etat impose ainsi à la Région Auvergne-Rhône-Alpes de faire appel de cette décision. Parce que celle- ci illustre une méconnaissance profonde entre ce qui relève du cultuel et du culturel, la région utilisera tous les recours juridiques possibles pour la faire annuler.

Pierre HAERTELMEYER

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant