Rodez (12) : « Les sauvages civilisés » Peintures de Saint  B.
| traditionactu | Galerie d'Art | Actualité  Vu 18098 fois
Article N°21015

Rodez (12) : « Les sauvages civilisés » Peintures de Saint B.

Cet artiste autodidacte, après des études d’histoire de l’art à Montpellier, s’exile pendant 10 ans à Stockholm où il alterne enseignement et peinture. C’est une période intense de recherches picturales, une exploration. Il commence à exposer en Suède puis de retour en France, il participe à de nombreuses expositions : au Touquet, à Montpellier, Toulouse, Albi...et jusqu'au 28 août 2018 à la Galerie Foch, Place Foch à Rodez

Ses oeuvres peintes sur des supports inhabituels, le plus souvent récupérés, présentent un monde de couleurs où des personnages, s’imbriquent les uns dans les autres. Sauvages... civilisés.
Ce qui surprend, dans un premier temps dans la peinture de Saint.B, c’est autant l’explosion de couleurs issues d’une palette franche que le fourmillement de formes et de silhouettes fantasmagoriques soulignées avec vigueur par des cernes destinés à les capturer. Il en ressort aussi cette impression de mouvement permanent comme si la peinture s’animait au premier regard. Dans un autre temps, on tente de retrouver des références qui nous aideraient à l’appréhension et à la compréhension d’une peinture qui reste énigmatique et singulière. Le rapprochement avec d’autres peintres comme Dubuffet ou Chaissac ou même Combas par exemple n’est qu’une manière commode de retrouver des repères. Mais il y a bien d’autres réminiscences dans la peinture de Saint B. Ses études sur l’Histoire de l’Art ne sont pas sans laisser de traces, comme son intérêt pour les peintures rupestres et la sculpture contemporaine. Les titres des oeuvres éclairent d’une manière particulière le travail du peintre. Combat permanent entre le sauvage et le civilisé, entre le caractère spontané de la création et la volonté de construire ses propres règles dans un imaginaire foisonnant. Saint B nous invite à le suivre dans un récit qu’il a lui-même peine à maîtriser tant il est étrange et tourmenté. L’agitation est telle que des personnages qui habitent ses tableaux tentent d’en sortir et finissent par être arrêtés et fixés dans des protubérances de matière et de couleurs.
Cette force mystérieuse est une belle invitation à la recherche et à la découverte de l’oeuvre de Saint B, une oeuvre riche et fascinante qui ne se lasse pas de surprendre, une peinture visionnaire qui ne laisse pas indifférent et qui invite notre imaginaire.
Exposition ouverte au public du mercredi au samedi de 10 h à 19 h. Entrée libre. Renseignements au 06 18 85 58 30.
Lien événement : http://www.aveyron-culture.com/diffusio/agenda/rodez/les-sauvages-civilises_TFO125294.php

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant