Euskadi : remise des prix René Cassin
Espagne
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| traditionactu | Euskadi | Divers  Vu 39847 fois
Article N°21965

Euskadi : remise des prix René Cassin

Le gouvernement basque reconnaît le travail de ces militants dans la défense des droits humains des personnes les plus vulnérables de la société Lehendakari Iñigo Urkullu a décerné le Prix René Cassin des droits de l'homme 2018 aux militants et défenseurs des droits de l'homme, José Palazón et Juan José Aguirre, à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme. La remise de ces prix décernés par le Secrétariat général aux droits de l'homme, à la coexistence et à la coopération a eu lieu à Lehendakaritza, en présence de tous les conseillers du gouvernement basque, ainsi que du secrétaire général des Droits de l'homme, de la coexistence et de la coopération, Jonan Fernández. et la directrice de Victims and Human Rights, Monika Hernando. Source Irekia

En remettant le prix René Cassin décerné cette année par le gouvernement basque, les Lehendakari ont souligné qu’une société ne peut se contenter du progrès "si elle n’est pas attentive au dernier"; aux personnes, hommes, femmes et mineurs, contraints de vivre dans les conditions les plus difficiles et les plus défavorables. Les Lehendakari ont reconnu que c’était un honneur de remettre ce prix et de reconnaître toutes les personnes et entités qui luttent pour la dignité en Afrique et d’Afrique.
En outre, el Lehendakari a évoqué la concentration organisée à l'Université du Pays basque pour rejeter l'agression subie par un étudiant du seul fait de défendre ses idées. Et de rappeler que la liberté de pensée et la liberté d'opinion sont deux droits universels fondamentaux. "Nous exprimons notre solidarité à cet étudiant et condamnons avec la plus grande résonance cette expression de violence intolérable", a-t-il ajouté.

Lauréats du prix René Cassin: José Palazón et Juan José Aguirre
Le gouvernement basque a décerné le Prix René Cassin 2018 à deux militants et défenseurs des droits de l'homme: José Palazón, militant et fondateur de l'Association pour les droits de l'homme des enfants ("Prodein"); et Juan José Aguirre, évêque du diocèse de Bangassou (République centrafricaine) et défenseur des personnes les plus défavorisées.
José Palazón est un militant et fondateur de l’Association Pro Droits de l’enfant (Prodein) à Melilla. Il a consacré toute sa vie à mettre en lumière et à dénoncer les graves violations des droits de l'homme perpétrées à l'encontre d'immigrants et de réfugiés à la frontière méridionale de l'Union européenne. José Palazón a défendu la cause injuste des migrations.
Juan José Aguirre est missionnaire combonien, évêque du diocèse de Bangassou (République centrafricaine) depuis 38 ans. Pendant près de quatre décennies, Aguirre a été le porte-parole des personnes oubliées de l'un des pays les plus pauvres du monde. Il a réussi à former des comités pour la compréhension entre les différentes religions; développer un travail inlassable pour améliorer les conditions de vie des femmes et dénoncer les intérêts économiques qui empêchent leur peuple de vivre dans la dignité. Juan José Aguirre a surtout œuvré pour la défense de l'extrême vulnérabilité dans laquelle les migrants tentent de gagner une terre d'accueil et d'espoir.

Prix ??René Cassin
Le prix René Cassin a été créé par le gouvernement basque afin de reconnaître publiquement le travail de personnes physiques ou morales qui contribuent de manière significative à la promotion des valeurs des droits de l'homme dans notre société. Le prix doit son nom à René Cassin, né à Bayonne en 1887, considéré comme le principal inspirateur de la Déclaration universelle des droits de l'homme et méritant le prix Nobel de la paix en 1968. Cette année, le prix René Cassin est célébré dans le cadre du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme et du 50e anniversaire de l'attribution du prix Nobel de la paix à René Cassin.

Pierre Haertelmeyer

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant