Bayonne : Inauguration du séminaire 2018-2019 de l'Ethnopôle Basque dédié à l'oralité

| traditionactu | Langues régionales | Actualité  Vu 4891 fois
Article N°21539

Bayonne : Inauguration du séminaire 2018-2019 de l'Ethnopôle Basque dédié à l'oralité

Le patrimoine oral et immatériel est l‘un des quatre thèmes de recherche et d’action de l’Ethnopôle Basque. C’est dans ce cadre que l'Institut culturel basque, l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Centre Georg Simmel), et leurs partenaires, organisent en 2018-2019 un nouveau séminaire sur l’oralité composé de neuf rendez-vous, ouvert à tous et gratuit, au Musée Basque et de l'histoire de Bayonne.
Ahozko ondarea eta ondare immateriala Euskal Etnopoloaren ikerketa eta ekintza gaietarik bat da. Horren karietara, 2018-2019an, Euskal kultur erakundea, Gizarte Zientzietako Goi Mailako Ikasketen Eskola (Georg Simmel Zentroa) eta beren partaideak, bederatzi hitzorduz osatua den ahozkotasunari buruzko mintegi berri bat antolatzen dute, dohainik eta deneri irekia, Baionako Euskal Museoan.

Lehen hitzordua urriaren 18an iraganen da, 18:00etan, Baionako Euskal Museoan, Florence DESCAMPS-ek (Historia garaikidean zuzentzeko ahalmena duen Konferentzia irakaslea Goi Mailako Ikasketen Eskola Praktikoan) eskaini hitzaldiarekin: "Ahozko artxibotik ondare immaterialera: nola heldu?".
XX. mendearen azken laurdenaz geroztik, giza eta sozial zientziek, ondare erakundeek eta elkarteek ahozko corpus anitz bildu eta artxibatu dituzte. Baina zer egin grabatua izan den hitzarekin? Ahozko lekukotasun bilduma horiek ondare estatusa lortzen ahal ote dute?
Mintzaldia frantsesez, bat-bateko itzulpena euskaraz
Le premier rendez-vous aura lieu jeudi 18 octobre à 18h00 au Musée Basque et de l’histoire de Bayonne, avec une conférence de Florence DESCAMPS, Maître de conférences habilitée à diriger des recherches en Histoire contemporaine à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, intitulée "De l'archive orale au patrimoine immatériel. Une mise à l'épreuve".
Depuis le dernier quart du XXème siècle, de nombreux corpus oraux ont été collectés et archivés par les sciences humaines et sociales, les institutions patrimoniales et les associations. Mais que faire de la parole enregistrée ? Ces collections de témoignages oraux peuvent-elles accéder au statut de patrimoine ?
Conférence en français, traduction simultanée en basque

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant