Festival Vision de Kam @sucésurerdre @escaleculture @sénégal @projetfou
PLAY VIDEO
| Reportage | [Agriculture] Agriculture Biologique | Producteur | Vu 1811 fois
[Philippe Desportes] Vidéo N°16203

Aminata a créée le Festival Vision de Kam pour financer son projet fou sur une agriculture naturelle et durable au Sénégal.
Le projet sera réalisé à Keur Matar Gueye dans la région de Thiès, au Sénégal, afin de mettre en place une ferme biologique et d’expérimentation.

Cette ferme aura 2 fonctions principales. 

 

  • - Un centre de formation dont le type d’agriculture mis en place sera basé sur le principe de l’agriculture naturelle et durable.
– Pour proposer des activités manuelles et ludiques qui seront mise en place au sein de la ferme biologique avec comme intérêt éducatif d’en faire un outil d’insertion sociale.  
– Toutes les activités  comme le comptage, le jardinage, l’élevage, la cuisine et la transformation ont pour objectif de rendre les jeunes responsable et autonomes. 
– Centre d'accueil international de volontaires et woofers.
  • - Un centre économique pour tout le village où les habitants contribueront activement.
– L’utilisation de compost à base d’excréments des volailles pour fertiliser et nourrir les animaux de façon naturelle
– Faire du biogaz pour produire de l’électricité pour les cuisines de la cantine de l’école primaire du village, plus la cuisine de la ferme et autres…  
– Vente des légumes et des fruits par les habitants du village aux villes voisines pour apporter des ressources financières à la pérennité du projet.
 

Le contexte africain

La perception actuelle du monde rural Africains met en premier plan l’énorme potentiel en agriculture et en élevage. La majorité de la population rurale vit en dessous du seuil de pauvreté. L’insécurité alimentaire fait partie de leurs quotidiens. 

Le système rural est fragmenté et peu organiser les liens essentiels entre la production. La transformation et la commercialisation sont floues sans possibilité d’accéder aux informations techniques. Managériales, logistique, faible en matière d’intrants, d’appui conseil et approvisionnement. 
En amont, blés points de vente des productions et l’accès au capital aussi bien financier de stockage de conditionnement, de transformation, les marchés manques. 
Cette situation est à l’origine de l’importation des produits alimentaires de base comme le riz. 
En conséquence l’orientation de l’agriculture vers l’auto-subsistance persiste avec une faible connexion au marchés et des niveaux de productivité très faibles. Le modèle de développement communautaire qui sera ainsi établi sera un exemple a diffuser autour des autres activités en milieu rural . 

En savoir + sur La Ferme Cheikh Anta
Soutenir le projet

Retrouvez l'interview d'Aminata ici.
 

Aminata et son association Nature & Compost est l'initiatrice de ce projet.

Au cours du chemin, des bénévoles et autres formes de soutien se sont solidarisés. Pour ne citer que quelques uns : La Ferme du Soleil (Orvault) et Gaec Prim'val (La Chapelle Basse Mer).

Tout le village de Keur Matar Gueye participera au projet ainsi que des volontaires et woofers.


 
[Philippe Desportes]

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant