L’accompagnement à l’orientation, une priorité ! (*)
Tarn-et-Garonne (82)
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| Sandrine Rosier | Orientation | Professionnel  Vu 17763 fois
Article N°23663

L’accompagnement à l’orientation, une priorité ! (*)

Nous sommes ravis ! nos enfants, nos élèves ont ENFIN des heures dédiées à leur avenir, à leur projection, à l’accès aux informations de ce qui existe, de ce qui est possible…ou pas.
 

Nous sommes enchantés ! par l’accompagnement dont ils bénéficient, effectué par des professionnels compétents de l’orientation.

Nous sommes satisfaits ! des moyens utilisés pour faire de cet accompagnement un vrai temps utile et constructif dans la réalisation personnelle et professionnalisante de nos enfants, nos élèves.

Qu’en est-il dans la réalité ? Dans la « vraie vie »…

Nos conseillers d’orientation, formés et investis dans leurs missions (pas tous, certes, mais j’en ai rencontré de très intéressants et qui ont permis des avancées considérables pour des élèves que j’accompagnais) ne sont pas les principaux concernés. Eh non !!!! L’orientation est la priorité mais cette lourde tâche est effectuée par les professeurs principaux ! Prof de Physique, Mathématiques, Anglais… !

Ils ont été formés ? Oh non, pas besoin. On met à leur disposition des outils, des ressources, des kits…  Quelle dévalorisation des conseillers en orientation et de leur travail !

Comment concrètement ils agissent ? Via le site de l’ONISEP devant lequel sont calés nos enfants, nos élèves à chercher ???? Quoi ? Qui ? Qu’est-ce ? A répondre à des pseudo tests d’orientation sans savoir qui ils sont (ils sont adolescents et sont en quête et construction d’identité), à attendre de ces tests une analyse pertinente, élaborée et constructive de la part d’un professionnel. Où est l’accompagnement ? Où se situe l’humain ? Où sont les entretiens ?

Arrêtons l’imposture, la mascarade et faisons de ce sujet – l’orientation- une vraie priorité.

Cela permettra à nos enfants, nos élèves plus de sérénité, de choix d’options, de réussite, de sens à leurs études, et moins de décrochage, de pessimisme, de colère. Et cela permettra aux parents plus de quiétude dans l’accompagnement vers la réussite de leur enfant car nous avons besoin d’eux.

Comment ? en proposant de vraies solutions d’accompagnement, avec des outils qui existent déjà (il n’y a pas que l’ONISEP qui se soit intéressé à l’orientation scolaire) mais utilisés par des conseillers compétents et qui connaissent leur travail mais à qui on donne peut-être peu de moyens. Par une considération de l’individu, en apprenant à le connaitre (et pas que ses notes !), à le valoriser, à l’accompagner dans le développement de ses compétences et qualités, à dédramatiser l’avenir, à le placer au cœur de son projet, à donner du sens à sa projection. Voilà ce qu’est un VRAI accompagnement à l’orientation !

Une consultante indépendante en orientation scolaire qui aimerait que ce travail soit fait dans l’Education Nationale ou de façon publique, accessible à tous, par des professionnels compétents et en lien avec les professeurs qui sont compétents dans leur mission -l’enseignement-.
 

(*) en référence à l'article https://eduscol.education.fr/cid48057/orientation-priorites-et-perspectives.html

Sandrine Rosier

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant