La génération Z veut davantage d'action pour un avenir durable, c'est ce que révèle une étude mondiale de Masdar #123climat
Europe
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| France | Energie renouvelable | Actualité  Vu 67431 fois
Article N°17021

La génération Z veut davantage d'action pour un avenir durable, c'est ce que révèle une étude mondiale de Masdar #123climat

Le changement climatique sera le plus grand défi au monde au cours de la prochaine décennie, d'après une enquête mondiale effectuée auprès de jeunes par Masdar

Dévoilée à l'occasion de la COP22 au Maroc, « Masdar Gen Z Global Sustainability Survey » est la première enquête mondiale à s'intéresser à l'état d'esprit des jeunes de 18 à 25 ans par rapport au changement climatique, au développement durable et aux énergies renouvelables.

Effectuée plus tôt dans l'année pour coïncider avec le 10ème anniversaire de Masdar, l'étude a interrogé près de 5 000 jeunes de 18 à 25 ans (génération Z) dans 20 pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, d'Afrique subsaharienne, d'Amérique, d'Europe et d'Asie.

L'enquête montre clairement le niveau de préoccupation parmi les jeunes au sujet du changement climatique, 40 % de ceux interrogés le considérant comme l'un des principaux défis auxquels sera confronté le monde au cours de la prochaine décennie, devant l'économie (34 %), le terrorisme (32 %), la pauvreté et les inégalités (29 %) et le chômage (29 %).

Huit jeunes sur dix (83 %) de la génération Z ont également déclaré que les gouvernements doivent écouter davantage les jeunes à propos de la durabilité. Un nombre similaire (80 %) estiment que les dirigeants actuels n'ont pas fait assez d'efforts pour protéger l'environnement.

Ils pensent que les gouvernements et le secteur privé ont une responsabilité partagée pour développer des technologies propres (81 %), mais ils attendent davantage d'investissements des gouvernements dans les énergies renouvelables (84 %).

Près des deux tiers (59 %) ont fait part de leur intérêt à travailler ou étudier dans un domaine lié à la durabilité.

Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, a déclaré : « Il y a une forte demande de la part de nos jeunes pour des investissements des entreprises ou du secteur public dans les technologies propres et les énergies renouvelables. Les vainqueurs dans l'économie verte seront ceux en mesure d'exploiter cet idéalisme de la jeunesse et de le combiner avec les réglementations, l'investissement à long terme, le changement culturel et l'action politique. »

L'enquête a révélé qu'environ la moitié des membres de la génération Z (46 %) ont choisi de dépenser davantage dans les produits fabriqués par des sociétés ayant un comportement durable, et 31 % ont boycotté une entreprise qu'ils perçoivent comme ayant des pratiques non durables.

Mohamed Jameel Al Ramahi, PDG de Masdar, a affirmé : « Au cours des 10 dernières années, le secteur des énergies propres est devenu l'un des marchés de croissance les plus attrayants et les plus dynamiques au monde. Si nous nous tournons vers l'avenir, les conclusions de notre étude mondiale fournissent des informations importantes sur les actions requises pour accélérer l'adoption des énergies renouvelables et des technologies propres. »


PrNews

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant