LA CARAVANE JEUNESSE NUMÉRIQUE BOUCLE L’ÉTAPE D’ATTÉCOUBÉ
Afrique
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| Great Event Tv | Numérique | Divers  Vu 33029 fois
Article N°23208

LA CARAVANE JEUNESSE NUMÉRIQUE BOUCLE L’ÉTAPE D’ATTÉCOUBÉ

La Fondation Jeunesse Numérique sillonne depuis le mois d’août une nouvelle liste de villes et communes de Côte d’Ivoire dans le cadre de sa caravane de sensibilisation à l’entrepreneuriat numérique. Elle était du 12 au 14 septembre à Attécoubé dans le nord d’Abidjan. 


La Fondation Jeunesse Numérique nourrit à travers cette caravane le désir de transformer la Jeunesse ivoirienne en Entrepreneurs Numérique. 

Le premier magistrat de la commune d’Attécoubé lenmaire Danho Paulin dans son adresse inaugurale a rassuré les jeunes que « les métiers de demain capables de créer de la richesse sont à inventer ». C’est dans ce sens qu’il a appelé sa jeunesse à saisir toutes les opportunités offertes par ces journées de formation initiées par la Fondation .Le monde selon le maire est devenu « un gros village planétaire grâce aux nouvelles technologies ». 

Détecter les porteurs de projets innovants dans le domaine du numérique et leur créer un cadre susceptible de les accompagner dans leur évolution. Telle est la mission de la Fondation Jeunesse Numérique. Dans sa présentation, le secrétaire général de la Fondation Any Didier n’a pas manqué de révéler que l’un des problèmes de l’Afrique est le manque de formation. « Utilisez internet pour vous amuser mais au-delà de ça, profitez pour vous former et surtout créer de la richesse pour vous » a-t-il conseillé. Car selon lui par les réseaux sociaux on peut créer une véritable économie.

Le bon entrepreneur comme le disent les initiés à l’entrepreneuriat dans leur partage d’expérience, doit apprendre à être attentif à son environnement afin de s’inspirer de ce qui existe et l’adapter à la réalité du milieu.« Il n’y a pas d’âge pour entreprendre» a ajoute le fondateur de lifi-LedAnge BALMA, une invention technologique qui apporte internet grâce à la lumière aux populations qui n'ont pas accès à l’électricité. Pour lui les moyens ne devraient pas être « un frein » pour commencer un projet.

Il faut plutôt « considérer chaque échec comme une bénédiction et une opportunité pour mieux faire » renchérit la Directrice Exécutive de la Fondation Jeunesse Numérique Linda Nanan VALLEE. Cette passionnée du numérique présente l’outil informatique comme la solution pour améliorer l’employabilité des jeunes.

Trois jours de formation ont permis de se familiariser avec des notions telles que l’entrepreneuriat numérique, la programmation et la robotique.
                                                                                   

Chantal K.

Lien :http://www.greateventtv.com/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant