Ces 100.000 concitoyens qui comptent pour zéro, Morbleu !


Ces 100.000 concitoyens qui comptent pour zéro, Morbleu !

Article
Accueil archives 100 000voix
 
| archives 100 000voix | Archives | Divers  Vu 39927 fois
Article N°17749

Ces 100.000 concitoyens qui comptent pour zéro, Morbleu !

L’indifférence… vous connaissez la chanson ! Ils peuvent bien crever dans la rue ou en prison, tout le monde s’en balance, à commencer, vous aller voir, par notre futur Président de la République. Mais aussi par la quasi-totalité des médias… et puis peut-être bien par la plupart des Français !
 

La preuve ?
 
Une lettre ouverte a été adressée fin mars à tous les candidats, une lettre courtoise, documentée, sérieuse, signée par des gens sérieux, soutenue par des sommités tout ce qu’il y a de sérieuses, pour les alerter sur un drame qui concerne plus de 100.000 citoyens français.
 
Oui, mais voilà, ces citoyens, ce sont de pauvres fous, ils ne servent à rien, au contraire, ce sont des nuisibles. Il y en a qui agressent les gens dans la rue, même des enfants. Ce sont des rebuts de la société, des cinglés, des psychopathes, des monstres, quoi. Ils font peur… et puis, ils ne votent pas.

A notre connaissance, sur 11 candidats, 4 seulement ont eu la courtoisie de répondre, ou du moins, leur équipe de campagne a eu la courtoisie de répondre que la lettre ouverte serait bien remise au candidat. Ces équipes, nous a-t-on dit, sont celles de Mme Arthaud, de MM. Dupont-Aignan, Fillon et Macron. Ça ne veut pas dire qu’ils prendront effectivement le temps de la lire : 1 page ! c’est long, tant ils sont assaillis de demandes diverses et occupés à se traiter de tous les noms avec les 7 autres.
 
Quant à ceux-là, de toute évidence, ils n’en n’ont rien à f… !

Des dizaines de médias, TV et presse écrite, nationales ou régionales, y compris les spécialistes du
redressage de tort, ont reçu un communiqué de presse avec la lettre ouverte. Toujours à notre connaissance, un seul, à ce jour, a réagi, c’est celui que vous avez sous les yeux.

D’où la conclusion : ces 100.000 concitoyens comptent pour zéro.

Mais enfin qui sont-ils ? On vous l’a dit plus haut, on le répète en termes politiquement corrects : des malades psychiatriques, des handicapés mentaux et/ou psychiques, abandonnés sans soins ou
presque par le système de santé fierté de notre beau pays.

Le problème, voyez-vous, vous l’apprendrez si vous lisez la lettre ouverte, c’est que ce genre de
maladies est en plein développement (on dit que leur prévalence augmente, ça fait plus scientifique), que l’INSERM (plus sérieux tu meurs) affirme qu’un gros quart de la population a été, est ou sera touché par des affections mentales au cours de sa vie. Ça veut dire que vous êtes tous concernés, chers lecteurs, directement, de proche ou de plus loin, déjà ou demain. Oh, bien sûr, tout ce quart de Français ne terminera pas avec un handicap généralement irréversible (il y en a quand même pas loin de 3 millions actuellement). Toutes les affections ne sont pas également délaissées par le système de soins, mais les psychoses… Oui, les psychotiques, eux, il y en a une proportion invraisemblabled’abandonnés. D’abord laissé à charge de leur famille, qui est incapable de faire face, vous vous rendez compte ?, essayez de vivre avec un fou parfois furieux, un malheureux torturé (eh oui, il souffre !) de délires, d’hallucinations, au comportement imprévisible, parfois violent pour lui ou pour les autres… Quand la famille disparaît ou renonce, ils se retrouvent à la rue, où bien sûr ils font des bêtises, parfois graves, et donc, direction la prison. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a plus assez d’hôpitauxpsychiatriques, qu’on continue fermer des lits de psychiatrie pour des raisons de gros sous ou de diktats énarquo-ministériels, qu’il y a trop peu de structures d’accueil alternatives capables de prendre en charge sans limite de temps les cas les plus lourds, qu’on ne peut pas tous les exporter en Wallonie, où ça devient un vrai business, ils sont moins bêtes que nous !...

Alors, vous ne  trouvez pas que  ce sujet mérite l’attention de ceux qui prétendent nous gouverner ?
Des médias qui prétendent nous informer ?

Et vous ? Pour ceux que ça intéresse, voici le lien qui vous permettra d’accéder au communiqué de
presse et à la lettre ouverte. Sachez, et faites savoir…

Je vous le dis tout de suite, les signataires et les soutiens de la lettre ouverte ne sont pas responsables de mes propos ci-dessus. Ça vaut mieux, pas trop poli, le bonhomme, Tonnerre de la Rochelle !

 

Capitaine Narcisse de Brissac, des Mousquetaires du Coeur

Lien :http://www.tvlocale.fr/n31-france/article-au-nom-de-100-000-citoyens-sans-voix.html?id=17699

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant